63e matador de toros français

63e matador de toros français de l’Histoire, Andy Younès a déjà écrit bon nombre de pages dans son carnet nîmois. Double lauréat de la Cape d’or en 2015 et 2017, le torero arlésien a connu une alternative triomphale en septembre dernier qui lui a permis d’ouvrir la première Porte des Consuls de sa jeune carrière au côté de son parrain Juan Bautista. Un triomphe favorisé par la qualité intrinsèque du bétail de Núñez del Cuvillo lors de cette course matinale du samedi 16 septembre 2017.

Dans quelques semaines, Andy Younès relèvera un autre défi après son triomphe arlésien et la grâce d’un toro de Jandilla le Dimanche de Pâques : celui de partager l’affiche avec deux monstres sacrés de la tauromachie : El Juli et un autre numéro 1 français en la personne de Sébastien Castella face aux toros de Garcigrande. Un élevage qu’Andy Younès n’a jusqu’alors jamais croisé directement.

 

Source: Simon Casas production