Costumes de Lumière

« Ce costume appartient au Matador de Toros Jérémy Banti qui me l’avait gentiment prêté suite à une becerrade en classe pratique. Je l’ai souvent mis en novillade sans picadors et aussi en novillade piquée. À chaque fois que je mets ce costume c’est une source de motivation supplémentaire car il appartenait au Maestro Sébastien Castella… »
  « Costume du Matador de Toros Juan Leal que celui-ci m’avait prêté alors qu’il n’était que novillero… J’ai porté ce costume dans un grand nombre de novillades sans picadors et notamment lors de mes débuts en sans piquée. C’est un costume qui a une très forte valeur sentimentale pour moi »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« J’ai mis ce costume pour la première fois lors de ma présentation en novillade piquée durant la féria de Nîmes. Je l’ai mis plusieurs fois par la suite… c’est un costume avec lequel je me sens « a gusto »… »
« C’est un costume que je n’ai mis qu’une seule fois pour le moment, lorsque j’ai toréé pour la féria de vendanges 2015 à Nîmes. J’espère avoir l’occasion de le remettre souvent la saison prochaine… »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« C’est un costume que j’ai mis pour la première fois à Valencia pour les Fallas 2016. Il a une valeur toute particulière et très symbolique à mes yeux car c’est le Maestro Sébastien Castella qui me l’a offert et j’espère avoir autant de succès que ceux qu’a connu le Maestro avec celui-ci « 
« J’ai étrenné ce costume à Valencia, pour les Fallas 2017, d’où je suis sorti en triomphe, puis je l’ai mis à Séville, Arles et enfin jusqu’à ce jour à Nîmes où j’ai coupé 2 oreilles. C’est un costume que j’apprécie beaucoup avec des motifs qui me ressemblent. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Ce costume est celui de mon alternative, de couleur rose pâle et or. Les motifs sont les mêmes que ceux choisi par Christian Montcouquiol « Nimeño II » pour son alternative. Évidemment ces motifs me plaisent beaucoup mais si je les ai choisi c’est aussi pour lui rendre un modeste hommage pour ses 40 ans d’alternative et ainsi le remercier d’avoir ouvert le chemin pour tous les toreros français. »